• M. Ali Debré COMBO M. Ali Debré COMBO - Président du Groupe de la Majorité
    La réorganisation des services et des directions est intervenue au terme d’un processus de concertation exemplaire, dans lequel le dialogue social et la recherche de l’efficience ont été des préoccupations constantes. Le groupe que je préside estime que cette réorganisation, évolutive et adaptable aux besoins qui se font jours, produit déjà des résultats significatifs dans des domaines majeurs de l’action départementale. La qualité du service rendu à la population de Mayotte n’en est que plus satisfaisante. Cette réorganisation, que de nombreux rapports et audits sont venus appuyer, permet d’adapter les services administratifs départementaux aux nouvelles missions du département de Mayotte, sociales comme régionale. Elle contribue à la montée en compétence de nombre d’agents. Elle permet enfin de mieux répondre aux attentes de la population, plus particulièrement de la jeunesse. N’oublions jamais que la qualité du service public est ce qui dicte les efforts consentis autour de cette réorganisation  
  • Mme Soihirat EL HADAD Mme Soihirat EL HADAD - Groupe « Les centristes »
    L’Assemblée plénière du 7 mars 2016 était amenée à se prononcer sur la réorganisation des services du Conseil départemental. J’avais demandé des précisions et des éclaircissements sur le fait de resserrer les effectifs avec des besoins évolutifs, sur le coût associé à la réorganisation afin de rassurer les agents sur les inquiétudes que suscitaient cette nouvelle organisation d’autant plus qu’ils n’étaient pas associés à cette démarche. La remise à plat de l’organigramme du Conseil Départemental durant l’actuelle mandature a eu des répercussions très aléatoires sur le bon fonctionnement de notre institution. Et c’est à raison que j’ai averti les membres de notre Assemblée des conséquences de cette décision. L’actuelle majorité a mis le Conseil départemental dans une perpétuelle réorganisation qui ne favorise pas la stabilité afin d’assurer un fonctionnement continu et homogène pour atteindre les objectifs fixés dans leur propre plan de mandature. Cette situation est d’autant plus préjudiciable qu’elle ne permet pas d’intervenir avec efficacité dans les actions liées à l’aménagement du territoire, à la protection des personnes vulnérables, à la mobilité et à la formation des jeunes, au développement économique et touristique ... afin de doter notre territoire des infrastructures nécessaires au profit de sa population.

On vous suggère…

Fin de la gratuité dans les barges
Le Département au cœur de l’action
Vos demandes de subventions en ligne
Partez vous former avec le Conseil départemental
Toutes les informations sur le covid-19 dans votre magazine en ligne
 

Visitez aussi…

Le Comité Départemental du Tourisme de Mayotte
Halo, le transport scolaire du Département de Mayotte
Préfecture de Mayotte
L'Europe s'engage à Mayotte