Publié le 29 novembre 2020 à 09h56 (il y a 6 mois environ) dans « L'Europe s'engage »
XXVe Conférence des présidents des RUP :  déclaration finale
XXVe CPRUP.
© Source : Conseil départemental de Mayotte - DCIP

La XXVe Conférence des Présidents des Régions Ultrapériphériques (RUP), réunie, en visioconférence, les 26 et 27 novembre 2020, sous la présidence de M. Soibahadine IBRAHIM RAMADANI, Président du Conseil départemental de Mayotte adopte la déclaration ci-jointe.

L’Union Européenne, et plus largement le monde, traverse une crise de santé publique inédite qui rappelle l’interdépendance et la nécessaire solidarité des sociétés. Cette pandémie, dont l’impact s’inscrira dans la durée, provoque, d’ores et déjà, une récession, une crise sociale sévère, des licenciements massifs, des cessations d’activité et ouvre un nouveau cycle difficile pour les économies les plus fragiles d’Europe, singulièrement celles des Régions ultrapériphériques. Pour ces neuf régions, la reprise économique sera d’autant plus longue que les impacts de la crise restent à mesurer et que les perspectives de détérioration des indicateurs socio-économiques sont alarmantes.
Compte tenu du cumul de leurs contraintes structurelles et permanentes et de l’impact attendu de la crise, l’approche « sur mesure », préconisée par la communication de la Commission européenne à l’égard des RUP de 2017, doit permettre la mise en oeuvre de solutions adaptées en faveur des RUP. Ainsi, l’article 349 du TFUE demeure le principal rempart face aux effets dévastateurs de cette crise et constitue la base juridique pertinente et suffisante pour adopter ces mesures spécifiques.

La Conférence des Présidents des RUP salue la réactivité des institutions européennes ainsi que les mesures de flexibilité mises en oeuvre en urgence afin de pallier les effets de la crise de la Covid-19.

Document à télécharger


L'Europe s'engage à Mayotte