Publié le 7 février 2020 à 14h58 (il y a 13 jours environ) dans « Conférence des RUP »
Session interne : défendre une Europe  Citoyenne
24e Conférence des RUP à Saint-Martin.
© Source : Conseil départemental de Mayotte - DCIP

Ce jeudi 6 février 2020, s’est tenue à Saint-Martin la session interne de la Conférence des présidents des RUP (régions ultrapériphériques), ouverte par le Président de Saint-Martin Daniel Gibbs. « Unis, nous pesons cinq million*s d’habitants, a-t-il rappelé, nous comptons plus que nous coutons ».

À la veille de la passation de témoin pour exercer la présidence, trois élus de Mayotte représentaient le Conseil départemental : Mohamed Sidi, 6e vice- président en charge de la coopération décentralisée et des affaires européennes, les conseillers départementaux Ali Debré Combo et Halima Mdallah Bamoudou. Dans son discours, le vice-président a évoqué « un moment décisif d’un nouveau cycle politique », citant le départ effectif du Royaume-Uni et la capacité de l’Europe à répondre aux attentes de ses concitoyens.

« Cette Europe de proximité, cette Europe pour les citoyens ne peut exister que si les engagements sont ambitieux et axés sur la politique de cohésion ». Il a également rappelé les priorités pour Mayotte : le rattrapage économique et social, la question migratoire dans toutes ses dimensions et la vulnérabilité de Mayotte face aux effets du changement climatique. Une déclaration finale a été adoptée à l’unanimité. Elle réitère notamment des objectifs dont Mayotte assurera la poursuite.  Elle porte des efforts concertés, ambitieux et réalistes.  Par ailleurs, le Conseil départemental de Mayotte a présenté une expérience d’implantation de cinq véhicules électriques dans le cadre d’une session thématique sur la croissance bleue et verte et le changement climatique.

À la veille du jour symbolique de sa présidence, Mayotte s’est attachée à défendre la recherche d’un consensus entre les RUP sur toutes les questions stratégiques. « Préserver et renforcer nos acquis RUP » a résumé Mohamed Sidi.