Publié le 9 mars 2017 à 14h48 (il y a 5 années environ) dans « Conférence »
Enfance et parentalité à Mayotte, hier et aujourd’hui : 2<sup>e</sup> partie du Cycle de conférence
Enfance et parentalité à Mayotte.
© Source :

Dans le cadre de « Cycle de conférence n°2 », la DDLLP (anciennement BDP) organise une conférence le 17 mars 2017, de 14h00 à 18h00 à la bibliothèque de Cavani Mamoudzou, sur le thème « Enfance et parentalité à Mayotte, hier et aujourd’hui (2e partie) ».

La première conférence organisée le 23 février 2017 sur le thème de la parentalité et de l’enfance a été l’occasion d’actualiser des questions nombreuses, les unes aussi intéressantes que les autres, sur la question du jour. C’est à la demande de l’auditoire et de ceux qui de loin ont suivi cette proposition que nous réitérons cette conférence. Une nouvelle approche s’ajoute donc dans le but d’élargir le champ de réflexion. Le foyer familial agit comme le lieu de conservation des ressources collectives, des expériences, des mœurs, des coutumes et de toute la culture populaire. Il est également le lieu de transmission des valeurs qui structurent les communautés. Lorsque la société subit les influences nouvelles, c’est au sein du foyer familial qu’une gestion équilibrée du rapport entre les traditions et les occurrences nouvelles tend à accompagner l’enfant.

Nous proposons de porter un regard sur L’enfance et la parentalité (au sein du foyer familial mahorais) hier et aujourd’hui. Il s’agit de parler de parents : père et mère et d’enfants dans la société mahoraise. Nous tenterons d’analyser le foyer familial dans sa réalité concrète, les atouts, les faiblesses des valeurs sur lesquelles repose l’acte éducatif. Sans opposer les politiques sociales d’accompagnement de l’enfance, il s’agit, toutefois, de dépasser la rhétorique ambiante de « la délinquance » pour revenir sur un discours se penche sur les fondamentaux du contrat social. Notre parti pris est bien clair, à savoir que nous postulons, sans réserve, que le foyer familial est le premier facteur du développement de l’enfant.

Comment renouveler et redynamiser le foyer familial mahorais pour une société qui transmet des valeurs, qui éduque, qui protège l’enfant tout en se renouvelant positivement ?
Nous tenterons de démontrer que la relation parentalité et enfance doit être envisagée comme la base majeure sur laquelle les autorités peuvent s’appuyer pour rétablir le contrat éducatif et asseoir une politique de redynamisation de la société mahoraise.

Intervenants (Programme susceptible de modification)

Modérateur : Mohamed Moindjie

Première partie : Connaissance du foyer familial mahorais hier et aujourd’hui

14h00- 14h20- Mohamed Moindjie, « Définition du foyer familial en général et brève introduction au foyer familial mahorais. »
14h20- 14h40- El-Amine Mohamed, Parentalité et enfance : le foyer familial en milieu rural, hier et aujourd’hui (Quelques notions clé : enfants, parents, foyer, famille, mraba, foundi, quartier, village, banga, shkawo...).
14h40-15h00- Younoussa Abaine, Parentalité, enfance : L’enfant dans le pacte éducatif dans le village mahorais. L’éducation est un contrat moral.
15h00- 15h30- HALIDI Amani, Parentalité mahoraise: une fissure dans les fondations, (historiques, politiques, sociales, juridiques et culturelles...) Qu’est- ce que devenir parent? La fragilisation du lien humain ? Une société dans "un entre deux ".

Deuxième partie : Enfance et parentalité en difficulté : causes et propositions pour un rétablissement du contrat éducatif.

15h30- 15h50- ANTOISSI Abdou, Parentalité et autorité parentale : quelles conséquences sur la société d’aujourd’hui, (cadre juridique, protection de l’enfance accompagnement éducatifs, rôle et place des parents et des enfants,)
15h50- 16h30- A.K. Martial Henry, Enfance et parentalité : Modernité et espace urbain. Déstructuration spatiale et défection des liens sociaux. De la nécessité d’une politique d’aménagement favorable à la restructuration du lien social.
16h30- 18h00- Débat et échange public