Publié le 20 janvier 2017 à 15h26 (il y a 3 années environ) dans « Cérémonie des vœux »
Vers un rééquilibrage du territoire à travers un troisième pôle  de développement
Le Président du Conseil départemental, Soibahadine Ibrahim Ramadani, a accueilli un parterre de personnalités politiques, de la société civile et professionnelle lors de sa cérémonie des vœux du nouvel an 2017.
© Source : Conseil départemental de Mayotte - DCIP

Le Président du Conseil départemental, Soibahadine Ibrahim Ramadani, a présenté hier les traditionnels vœux de l’année à la population devant un parterre représentatif de la société civile et professionnelle.

Il a présenté l’état général de l’institution décentralisée en 2016 nécessitant une mise en place de l’organisation générale des services, décliné ses capacités à répondre des missions qui sont siennes et a exposé les orientations politiques de la mandature ainsi que le début des actions mises en œuvre. Avec différents projets et chantiers identifiés pour répondre aux attentes de la population, le discours a surtout mis en évidence trois thèmes phares qui préoccupent les Mahorais. A savoir, le développement maîtrisé et équilibré du territoire, le travail minutieux qui doit se faire en étroite collaboration avec la mutualisation de tous les moyens pour faire face à la problématique actuelle de l’eau et la sécurité.

Rappelons que Mayotte dispose de deux principaux pôles d’activité autour de Mamoudzou et de la Petite-terre avec l’aéroport et puis la zone de Longoni à travers le port. La vision exposée hier lors des vœux présentés à la population est de tendre résolument vers un rééquilibrage du territoire à travers la mise en place d’un 3ème pôle de développement localisé vers le Centre-ouest qui inclurait la zone d’activité économique du Sud. Pour ce faire, le Président du Conseil départemental a assuré à la population, à travers le parterre de personnel présent, de veiller à la poursuite des projets définis et engagements pris et de aussi de préserver «les droits de nos agents.»

En conclusion, le numéro un de l’institution décentralisée a remercié particulièrement les membres de l’exécutif départemental en soulignant leur dévouement au service des Mahorais, les conseillers départementaux pour leur engagement remarqué et «tous les agents du département sans qui aucune des actions énoncées n’auraient pu se réaliser en 2016.»  

Document à télécharger


Galerie d'images associée