Cabinet
 0269 64 92 18
Direction générale des services
 0269 64 90 30
Direction de la Communication institutionnelle et politique
 0269 63 60 60
Délégation du CD de Mayotte à Paris
 0155 03 03 03
Secrétariat des Assemblées
 0269 64 90 40
Services des transports maritimes
 0269 60 10 69
GIP Carif Oref, Cité des métiers
 0269 64 38 43
Direction des politiques scolaires et universitaires
 0269 64 93 33
Laboratoire d'analyses départemental
 0269 64 95 50
Direction des Ports, des transports maritimes et terrestres
 0269 64 94 80
Direction des Affaires foncières et du patrimoine immobilier
 0269 64 92 57
Direction des Ressources humaines, de la formation interne et de la prévention des risques professionnelles
 0269 64 90 50
Direction des Finances et de la Comptabilité publique
 0269 64 91 30
Direction du numérique, des systèmes d'informations et des moyens généraux
 0269 64 91 01
Direction du livre et de la lecture publique
 0269 64 93 52
Direction du développement sportif et de la jeunesse
 0269 64 94 00
Direction des Archives départementales et de la documentation scientifique
 0269 64 97 93
Direction de la Culture et du patrimoine
 0269 64 95 00
Mission Musée départemental
 0269 64 97 45
Maison des personnes handicapées
 0269 62 96 20

Cette forme d’aide a pour but essentiel le maintien des enfants dans leur milieu de vie habituel.

L’intervention d’une « aide à domicile »

Confiée en métropole à une technicienne d’intervention sociale et familiale ou à une aide ménagère, cette action est assurée à Mayotte par des aides à domicile. Sur décision du service, elles peuvent aider à l’accomplissement des diverses tâches de la vie quotidienne et mènent surtout une action préventive et éducative auprès des enfants et de leurs parents.

Elles peuvent aussi intervenir auprès des familles d’accueil en cas de surcharge momentanée ou de situation particulièrement difficile. Un éducateur spécialisé est chargé de coordonner leurs activités et d'organiser leur réunion hebdomadaire.

L’intervention d’un service d’action éducative

Cette action a pour but d’apporter aide et conseil à la famille afin de l’aider à surmonter les difficultés matérielles, morales ou éducatives qu'elle rencontre, et qui pourrait être préjudiciables à l’intégrité de la cellule familiale et à la sécurité des enfants.

Mesure exercée majoritairement sous forme d'assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) ordonnée par le juge des enfants, mais qui peut aussi être de nature administrative après évaluation menée en lien avec la Direction des Intervention Sociale et de la Prévention.