Cabinet
 0269 64 92 18
Direction générale des services
 0269 64 90 30
Direction de la Communication institutionnelle et politique
 0269 63 60 60
Délégation du CD de Mayotte à Paris
 0155 03 03 03
Secrétariat des Assemblées
 0269 64 90 40
Services des transports maritimes
 0269 60 10 69
GIP Carif Oref, Cité des métiers
 0269 64 38 43
Direction des politiques scolaires et universitaires
 0269 64 93 33
Laboratoire d'analyses départemental
 0269 64 95 50
Direction des Ports, des transports maritimes et terrestres
 0269 64 94 80
Direction des Affaires foncières et du patrimoine immobilier
 0269 64 92 57
Direction des Ressources humaines, de la formation interne et de la prévention des risques professionnelles
 0269 64 90 50
Direction des Finances et de la Comptabilité publique
 0269 64 91 30
Direction du numérique, des systèmes d'informations et des moyens généraux
 0269 64 91 01
Direction du livre et de la lecture publique
 0269 64 93 52
Direction du développement sportif et de la jeunesse
 0269 64 94 00
Direction des Archives départementales et de la documentation scientifique
 0269 64 97 93
Direction de la Culture et du patrimoine
 0269 64 95 00
Mission Musée départemental
 0269 64 97 45
Maison des personnes handicapées
 0269 62 96 20

Mayotte compte aujourd’hui plus de 24 000 licenciés sportifs dont près de 80% représentent des jeunes de moins de 25 ans. C’est dans ce contexte que le Département développe une politique ambitieuse en faveur du sport et de la jeunesse en particulier, en soutenant financièrement et techniquement les structures sportives telles que les ligues, les comités sportifs, les associations sportives, ainsi que les cellules œuvrant pour le sport scolaire sur l’ensemble de l’île (l’UNSS).

Les conseillers sportifs, les éducateurs et animateurs sportifs de la Direction de la jeunesse et des Sports du Conseil départemental (DJS) se mobilisent toute l’année pour accompagner les activités sportives visant d’une part à favoriser la pratique sportive pour tous, en particulier les jeunes, et d’autre part, à encourager l’émergence du sport de haut niveau. C’est ainsi qu’une dizaine de jeunes soutenus par le Conseil Général sont actuellement en sport étude à la Réunion et en Métropole, l’objectif étant de pousser ces jeunes vers le haut niveau.

Des tables rondes sont organisées avec le CROS, les ligues et les comités pour faire le bilan de l’année écoulée et discuter des actions à mettre en place l’année suivante, et ce, selon la politique sportive du Département.

La DJS assure également en lien avec la Direction de la Maîtrise d’Ouvrage du Conseil départemental, le montage et le suivi des projets de construction et de rénovation des équipements sportifs départementaux.

Construction et réhabilitation d’équipements sportifs

  • Réalisation de petits travaux d’aménagements sur les deux gymnases de Labattoir et de Cavani afin d’améliorer les conditions de pratiques sportives des utilisateurs
  • Elaboration d’un projet d’aménagement du stade de Cavani en collaboration avec les services de l’état et des fédérations de football et du rugby à hauteur de 4 millions d’euro de CNDS (mise aux normes du terrain de football avec un revêtement synthétique, des vestiaires et une extension des tribunes.
  • Rénovation et mise aux normes du centre d’hébergement Abdallah Mamy qui sera transformé en centre de formation.

Accompagnement socioéducatif

  • Mise en place d’actions socioéducatives (animations sportives, culturelles et autour des nouvelles technologies de l’information et de la communication). L’objectif est de mieux prendre en charge la jeunesse durant les périodes des vacances scolaires à travers les encadrements de qualité et amener la population à se familiariser aux nouvelles technologies de l’information et de la communication, facteur de dynamisme et de valorisation des Espaces Numériques.
  • Coordination et mise en commun des moyens entre le Conseil départemental et tous les partenaires responsables de l’éducation et des jeunes (animateurs, parents, bénévoles associatifs, éducateurs de prévention, enseignants, animateurs, etc.) pour élaborer un projet éducatif en direction des enfants, des jeunes et de leurs familles.
  • Création d’une vingtaine de postes d’animateurs cofinancés par le Conseil départemental et l’Etat à travers le dispositif FONJEP. La Direction de la Jeunesse et des Sports se doit de contrôler et évaluer les actions menées par les associations en adéquation avec les orientations du Département.
  • Subvention des structures départementales telles que les CEMEA, le CRIJ, CDR ainsi que des associations villageoises qui ont des actions à caractère départemental. Ces crédits sont destinés à financer le fonctionnement, les accueils collectifs de mineurs, les actions socio-éducatives, l’emploi de personnels permanents dans les associations départementales et de coordination.