Directeur du service des transports maritimes (STM) (1 poste)
Date limite des candidatures : 5 mai 2017
Sage-femme (5 postes)
Date limite des candidatures : 5 mai 2017
Médecin de PMI (5 postes)
Date limite des candidatures : 5 mai 2017
Commandant (Capitaine 500 UMS) (1 poste)
Date limite des candidatures : 5 mai 2017
Chefs Mécaniciens embarqués (750 KW) (2 postes)
Date limite des candidatures : 5 mai 2017
Chefs Mécaniciens embarqués (3000 kw) (3 postes)
Date limite des candidatures : 5 mai 2017
Politique  il y a 17 jours environ (Publié le 13 avril 2017)
Plateforme présidentielle :  propositions pour les collectivités d’outre-mer
Réunion des présidents des régions d’outre-mer.
Source : Conseil départemental de Mayotte - DCIP

Malgré leurs caractéristiques propres à chacune, les Régions et Collectivités d’Outremer sont confrontées aux mêmes difficultés. Pourtant les élus de ces collectivités ont la volonté et la capacité de relever les défis sous réserve qu’on leur donne les leviers financiers pour le faire.

C’est dans ce cadre que le mercredi 29 mars 2017, M. Philippe RICHERT Président de Régions de France ancien ministre et M. Alfred MARIE-JEANNE Président de la Commission Outremer de Régions de France et Président de la Région Martinique ont présenté les propositions des Régions en ce qui concerne les Outremers en présence notamment de M. Ary CHALUS Président de la Région Guadeloupe, de M. Soibahadine IBRAHIM RAMADANI Président du Conseil départemental de Mayotte et de M. Rodolphe ALEXANDRE Président de la Collectivité territoriale de la Guyane en audioconférence depuis la Guyane.

Cette conférence s'est tenue la veille de l'ouverture du Forum des RUP à Bruxelles les 30 et 31 mars, et 6 propositions novatrices y ont été développées, notamment dans le domaine de la fiscalité de ces collectivités vivant sous les 3 statuts différents de Région d’Outremer, de Département d’Outremer et de Collectivité Unique. Elles vont être soumises aux candidats à l'élection présidentielle.
Les Collectivités et Régions d’Outremer présentent des caractéristiques différentes de celles de la métropole, de par leurs spécificités en termes de localisation et de compétences. Elles constituent aussi un laboratoire institutionnel pour la France.

Enfin, tout en faisant un parallèle relatif entre l’actualité en Guyane et les difficultés que rencontre Mayotte, le Président M. RAMADANI a exprimé toute sa solidarité vis-à-vis des Guyannais et a encouragé son homologue M. ALEXANDRE.

Galerie d'images associée