Médecins de PMI (H/F) (8 postes)
Date limite des candidatures : 31 août 2017
Sage-femme (14 postes)
Date limite des candidatures : 31 août 2017
Solidarité et développement social  il y a 3 mois environ (Publié le 16 février 2017)
Conseil de surveillance du CHM : « combattre le désert médical  »
Conseil de surveillance du CHM.
Source : Conseil départemental de Mayotte - DCIP

Le 4ème Vice-président Issa ABDOU a pris part la semaine dernière, en tant que membre de droit, à une réunion du Conseil de surveillance au Centre hospitalier de Mayotte (CHM) sous la présidence de monsieur Thani Mohamed Soilihi et en présence des différents membres conviés, notamment Etienne MOREL (directeur du CHM), le docteur Martial Henry (membre d’honneur)…

C’est un Conseil de surveillance particulier puisque tous les sujets s’y sont imbriqués avec d’autres sujets non prévus à l’ordre du jour pour répondre efficacement par anticipation à l’augmentation vertigineuse de la population de Mayotte. 

Il a été question de recenser pour l’année écoulée les principales actions menées ainsi que les objectifs à venir pour 2017 afin d’avoir une meilleure visibilité permettant de pouvoir améliorer la qualité et la sécurité des soins au bénéfice des usagers accueillis dans les milieux hospitaliers.

Le sujet phare reste l’investissement relatif à la délocalisation de l’IES (Institut d’études de santé) à Kawéni dans une zone facilement sécurisable. Le 4ème VP a soutenu le projet puisque «Le département est cofinanceur de certains projets de l’IFSI (Institut de formation en soins infirmiers) dans un souci d’investir sur la formation et de combattre par la même occasion le désert médical actuel qui nous préoccupe.» précise-t-il.