Cabinet
 0269 64 92 18
Direction générale des services
 0269 64 90 30
Direction de la Communication institutionnelle et politique
 0269 63 60 60
Délégation du CD de Mayotte à Paris
 0155 03 03 03
Secrétariat des Assemblées
 0269 64 90 40
Services des transports maritimes
 0269 60 10 69
GIP Carif Oref, Cité des métiers
 0269 64 38 43
Direction des politiques scolaires et universitaires
 0269 64 93 33
Laboratoire d'analyses départemental
 0269 64 95 50
Direction des Ports, des transports maritimes et terrestres
 0269 64 94 80
Direction des Affaires foncières et du patrimoine immobilier
 0269 64 92 57
Direction des Ressources humaines, de la formation interne et de la prévention des risques professionnelles
 0269 64 90 50
Direction des Finances et de la Comptabilité publique
 0269 64 91 30
Direction du numérique, des systèmes d'informations et des moyens généraux
 0269 64 91 01
Direction du livre et de la lecture publique
 0269 64 93 52
Direction du développement sportif et de la jeunesse
 0269 64 94 00
Direction des Archives départementales et de la documentation scientifique
 0269 64 97 93
Direction de la Culture et du patrimoine
 0269 64 95 00
Mission Musée départemental
 0269 64 97 45
Maison des personnes handicapées
 0269 62 96 20
Solidarité et développement social  il y a 2 mois environ (Publié le 16 février 2017)
Conseil de surveillance du CHM : « combattre le désert médical  »
Conseil de surveillance du CHM.
Source : Conseil départemental de Mayotte - DCIP

Le 4ème Vice-président Issa ABDOU a pris part la semaine dernière, en tant que membre de droit, à une réunion du Conseil de surveillance au Centre hospitalier de Mayotte (CHM) sous la présidence de monsieur Thani Mohamed Soilihi et en présence des différents membres conviés, notamment Etienne MOREL (directeur du CHM), le docteur Martial Henry (membre d’honneur)…

C’est un Conseil de surveillance particulier puisque tous les sujets s’y sont imbriqués avec d’autres sujets non prévus à l’ordre du jour pour répondre efficacement par anticipation à l’augmentation vertigineuse de la population de Mayotte. 

Il a été question de recenser pour l’année écoulée les principales actions menées ainsi que les objectifs à venir pour 2017 afin d’avoir une meilleure visibilité permettant de pouvoir améliorer la qualité et la sécurité des soins au bénéfice des usagers accueillis dans les milieux hospitaliers.

Le sujet phare reste l’investissement relatif à la délocalisation de l’IES (Institut d’études de santé) à Kawéni dans une zone facilement sécurisable. Le 4ème VP a soutenu le projet puisque «Le département est cofinanceur de certains projets de l’IFSI (Institut de formation en soins infirmiers) dans un souci d’investir sur la formation et de combattre par la même occasion le désert médical actuel qui nous préoccupe.» précise-t-il.