Directeur/Directrice de la MDPH (1 poste)
Date limite des candidatures : 7 avril 2017
Assistant socio-éducatif (1 poste)
Date limite des candidatures : 7 avril 2017
L'Europe s'engage  il y a 5 mois environ (Publié le 19 mai 2016)
Troisième réunion du comité de pilotage du X<sup>ème</sup> FED sur le Marion Dufresne
Troisième réunion du comité de pilotage du Xème FED sur le Marion Dufresne.
Source : Conseil départemental de Mayotte - DirCom

Dans le cadre du Xème Fonds Européens de développement (FED) régional et d’une construction commune d’une « gestion durable du patrimoine naturel de Mayotte et des Iles Eparses », la troisième réunion du comité de pilotage, s’est déroulée sur le Marion Dufresne, ce samedi 14 mai 2016, en présence des représentants de ces territoires insulaires, Mme Cécile POZZO DI BORGO, Préfet, administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) et M. Sidi MOHAMED, 6ème vice-président en charge des affaires européennes du Conseil départemental de Mayotte, qui préside ce comité de pilotage.

Huit actions ont été identifiées pour atteindre l’objectif ambitieux de préserver le patrimoine naturel marin des deux territoires. Le programme du Xème FED régional met ainsi en œuvre des campagnes d’inventaire de la biodiversité des zones marines productives potentiellement visées par les activités de pêche , un suivi de l’état de santé de ces écosystèmes et le développement d’indicateurs, permettant notamment d’évaluer l’impact des activités humaines sur ces derniers et des actions de formations initiales et continues sur la thématique des pêcherie. La mise en œuvre de l’ensemble de ces actions devrait permettre de développer des outils d’évaluation et d’aide à la décision qui contribueront à la gestion durable des ressources marines et côtières de ces territoires.

Un partenariat fort

L’excellente relation partenariale entre les porteurs institutionnels du projet (l’Union européenne, l’Agence française de développement (AFD)) et ses principaux bénéficiaires (collectivité des TAAF et le Conseil départemental) a été saluée par M. Sidi MOHAMED. Elle permet en effet le montage financier suivant : l’Union Européenne s’est engagée à financer ce projet à hauteur de 3 000 000 Euros. La contribution des TAAF est de 650 000 Euros, le Conseil départemental de Mayotte participe à hauteur de 200 000 euros : coût total de 3 850 000 euros. L’AFD quant à elle se positionne comme facilitateur entre les règles imposées par l’Union européenne et les acteurs locaux.

Formation d’observateur de pêche

Ce comité de pilotage a également permis de remettre 7 diplômes d’observateurs de pêche, formés à l’EAM et à l’unité territoriale de Mayotte. Ces observateurs noteront toutes les prises accidentelles ou ciblées et permettront d’évaluer les surexploitations des espèces. M. Sidi MOHAMED rappellera que les objectifs de coopération régionale sont également atteints puisque deux des observateurs fraîchement diplômés sont comoriens.

Galerie d'images associée